accueil

on est partis


Accueil du site > Carnets de voyage > Nouvelle Zélande > Des lacs et des montagnes

Des lacs et des montagnes

Samedi 10 Mars, Franz Josef

samedi 10 mars 2007, par Laure


Ce matin, une longue etape nous attend puisque nous devons traverser l’ile jusqu’a la cote ouest a travers les montagnes du centre, ce qui nous promet une route moins monotone que d’habitude. En effet, a peine quittes la ville et ses faubougs, nous attaquons les lacets en direction du col quíl va nous falloir franchir, profitant dúne vue supere sur les environs. Le beau temps est de retour et cela change tout : sous le ciel bleu, les paysages sont reellement eblouissants. Nous regrettons juste quíl y ait tant de monde sur cette route qui pourrait etre si paisible : des dizaines de campings cars, du plus modeste a lénorme monstre, se trainent peniblement d’une epingle a cheveu a l’autre ou s’amassent en troupeau sur les aires offrant de beaux points de vue. La Nouvelle Zelande est indeniablement une destination a la mode pour les touristes et, meme si nous en faisons partie, nous ne pouvons nous empecher de trouver que trop c’est trop et que cela gache un peu le plaisir. Comment apprecier un pays dont les principaux charmes sont la nature, la faible population et l’isolement quant tout y fait pour accueillir des hordes de touristes qui s’entassent dans les memes endroits censement paradisiaques ? Voila qui est paradoxal... Apres avoir reussi a doubler une partie des escargots en camping car, nous filons de l’autre cote du col jusqu’a la ville de Wanaka. C’est un peu la petite soeur de Queenstown : meme situation privilegiee au bord d’un lac et au milieu des montagnes, meme publicite autour des sports "extremes" pour attirer le chaland et a part ca... pas grand chose. Nous n’avons pu y dormir hier comme nous le souhaitions, faute d’avoir trouve une chambre d’hotel, tout etant reserve pour le "Wanaka Show" de ce week-end. Et qu’est ce que le "Wanaka Show" ? Et bien, nous n’en saurons pas plus malgre notre arret en centre ville : nous apercevons bien un grand terre plein accueillant chevaux et caravanes et entendons un peu de musique mais, malgre nos efforts, n’arrivons pas a percer le secret de cette fete qui semble pourtant attirer la moitie de la population de Nouvelle Zelande dans cette petite ville ! Nous en profitons pour admirer les photos "La Terre vue du ciel" de Y. Arthus Bertrand qui ont elles aussi fait le voyage depuis le chateau tourangeau ou nous les avions vues l’annee derniere jusqu’au bord du lac de Wanaka.

Nous reprenons la route un peu plus tard pour nous attaquer aux choses serieuses : la traversee des montagnes via la Haast Pass qui doit nous conduire sur la cote ouest de l’ile. La route longe le lac Hawea, aux couleurs eblouissantes sous le soleil : decidement, aujourd’hui, nous sommes gates en beaux paysages ! Nous traversons un parc national aux nombreuses promenades bien balisees, ce qui nous permet de marquer des pauses bienvenues, en plus de la traditionnelle pause pique nique sur une des aires accueillantes prevues a cet effet. Il faut dire aussi que les balades en question sont ideales pour les automobilistes presses puisqu’elles vous promettent de beaux points de vue a une demi heure aller retour de la route principale. Nous decouvrons ainsi les Blue Pools, etonnantes piscines naturelles bleu turquoise formees sur le sable clair d’une riviere placide et Roraing Billy, une cascade censement rugissante qui vaut surtout, la aussi, pour la jolie vue sur la riviere et la vegetation qui l’entoure. Le grand atout de la Nouvelle Zelande est vraiment sa lumiere qui rend les couleurs eclatantes et transforme des paysages souvent banals en veritables cartes postales. D’ailleurs, etrangement, du fait de cette lumiere exceptionnelle, les photos que nous avons prises sont souvent plus belles que le souvenir que nous avions de l’endroit en question ! On ne peut pas dire que nos deux promenades nous fatiguent beaucoup, les sentiers etant parfaitement traces et amenages, souvent a grand renfort de planches et de ponts, pour etre accessibles au plus grand nombre. C’est plutot gentil de penser a ceux qui auraient du mal a se deplacer mais, en meme temps, ces constructions gachent un peu le cote sauvage des sites et nous avons souvent l’impression de nous promener dans un parc d’attractions a ciel ouvert plutot que dans la montagne. Etrange qu’un pays dont les habitants adorent la nature et les sports de plein air se sente oblige de la dompter ainsi et de la transformer en espace securise accessible a tout un chacun...

Apres ce beau parcours dans les montagnes ensoleillees, la route rejoint enfin l’ocean et nous retrouvons les paysages de mornes plaines qui ne nous avaient pas vraiment manque. Heureusement, nous arrivons bientot en vue des glaciers qui viennent animer un peu ce paysage : d’abord Fox, puis Franz Josef quelques dizaines de kilometres plus loin. Nous les visiterons demain, en esperant que le beau temps se maintienne, pour l’instant nous sommes surtout epuises par la longue route et avons envie de nous poser a l’hotel. La petite ville de Franz Josef, homonyme du glacier, est un alignement de motels, hotels et restaurants affichatn tous "no vacancy"... ce n’est pas encore ce soir que nous allons nous retrouver seuls ! Nous avons reserve une chambre type "motel", la seule disponible, ce qui veut dire que nous avons droit a notre place de parking juste devant notre terrasse ( !) mais aussi, et c’est plus appreciable, qu’est integree a notre chambre une petite cuisine munie de tout le necessaire, quel luxe. Pas vraiment convaincus par les quelques restaurants arborant plat "typiques" et dizaines de tables pour attirer les touristes, nous preferons faire quelques courses au supermarche et nous concocter de bons petits plats, d’autant que nous sommes fatigues par cette longue journee. Demain, le reveil va a nouveau sonner tot puisque nous avons au programme la visite des deux glaciers voisins.

Jour précédent : Des paysages pas si originaux Sommaire : Nouvelle Zélande Jour suivant : Paire de glaciers

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP