accueil

on est partis


Accueil du site > Carnets de voyage > Chine > La fete de la mi automne

La fete de la mi automne

Samedi 30 Septembre, Hong Kong

samedi 30 septembre 2006, par Laure


Histoire de completer notre tour des environs de Hong Kong, nous partons ce matin pour Stanley, plage situee au sud de l’ile principale de Hong Kong. Pas besoin de ferry, donc, une simple promenade en bus suffira ! Nous hesitons devant le choix de bus proposes : express, normal, par le tunnel ou par la plage... nous n’en demandions pas temps ! En tous cas, cote transports en commun, ici ils assurent. Nous finissons par prendre le bus le moins cher et ne le regrettons pas : nous gagnons ainsi une visite gratuite de toute la cote sud et de ses plages. Rien a voir avec l’ambiance tranquille de Lantau, ici le beton est roi : partout d’immenses gratte ciels longent la cote, offrant, je suppose, des hebergements pour les riches Hong Kongais preferant la plage a la ville. Un peu plus loin, nous arrivons a Stanley, petite baie nettement plus sympathique. Bien qu’a moins de 30 minutes de route de Central, nous avons l’impression d’avoir quitte Hong Kong et d’etre dans un petit village de vacances. Pas un gratte ciel ici, mais un alignement de restaurants et cafes bordant une agreable promenade le long de la mer, proposant non pas de la cuisine chinoise mais des menus en anglais, des pizzas, du poisson ou des specialites internationales. D’ailleurs la population a elle aussi change, les occidentaux remplacant les chinois ! Un peu plus loin, sur une seconde plage, les veliplanchistes s’en donnent a coeur joie et rivalisent de sauts dans les vagues. Decidement, Hong Kong est vraiment une drole de ville. Pour une metropole de cette taille, c’est vraiment incroyable de trouver des endroits aussi preserves si pres du centre ville ! A 10 minutes en bus, on se retrouve en pleine foret sur le Peak, tandis qu’a 30 minutes en ferry ou bus, existent encore des plages tranquilles, desertes et peu construites. On a du mal a imaginer la meme chose a Paris. Par bien des aspects, cette ville est d’ailleurs extremement moderne et pourrait, je pense, donner des lecons a bien des metropoles occidentales. Ici, meme si les embouteillages doivent surement exister a certaines heures et dans certains quartiers, la circulation du centre ville est fluide. Pas etonnant si on pense a l’impressionnant reseau de transports en communs mis en place, ou bus, trams et metro quadrillent toute la ville. Les pietons ne sont pas oublies et d’etonnantes passerelles en hauteur permettent de se promener tranquillement sans subir la circulation et sans avoir a attendre longuement pour traverser les grands boulevards. A voir cet enchevetrement de passerelles, voies rapides, rails de tramways et voies de bus, on se croirait parfois dans un film de science fiction, genre "Le 5e element" ! Ceci dit, heureusement que la ville est bien organisee et menage des espaces de nature un peu partout car la foule qui se presse dans les rues le soir ou a midi a la sortie des bureaux est impressionnante.

Apres ce bon bol d’air frais a Stanley (et une petite averse, aujourd’hui pour la premiere fois depuis notre arrivee il ne fait pas beau, on s’en moque, on part demain !), nous rentrons, direction le centre ville. Nous voulons profiter de cette derniere soiree pour voir les illuminations mises en place pour la fete de la Mi-Automne. Cette fete traditionnelle debute justement aujourd’hui et est l’occasion pour les Chinois de celebrer la famille et le foyer en allumant un peu partout des lanternes et en degustant les moon cakes (gateaux de lune), ces delicieuses patisseries au gout etrange. Pour l’occasion, la ville de Hong Kong offre differents spectacles, parades de rue et decorations, dont malheureusement nous pourrons peu profiter puisque nous partons demain. Bref, malgre le temps couvert voire pluvieux, ce soir c’est notre derniere chance ! Nous nous rendons d’abord au Victoria Park, tout proche de notre hotel, immense parc entierement transforme pour la fete. Des lanternes geantes aux allures de soucoupes volantes et aux couleurs pastel tournent et dansent au son de musiques traditionnelles chinoises. C’est cense etre une interpretation audacieuse et futuriste des lanternes traditionnelles mais nous ne sommes pas vraiment convaincus. Plus loin, des palissades en metal permettent d’accrocher des petits cartons en forme d’animaux, gentiment distribues par deux hotesses, sur lesquels chacun inscrit les voeux qu’il souhaite voir se realiser. Enfin, le plus beau a notre gout se trouve un peu plus loin : d’immenses personnages representant 4 grands ecrivains ou sages chinois accompagnes d’animaux mythiques ont ete realises comme des lanternes, c’est a dire a base de papier transparent colle sur des armatures et eclaire de l’interieur. Au crepuscule, ces scenes se detachent sur le ciel noir et le travail realise est impressionnant. Nous continuons notre decouverte des festivites par Kowloon, ou la promenade en bord de mer offrant la vue sur l’ile de Hong Kong a ete elle aussi decoree de lanternes rouges. Rien d’extraordinaire la non plus, mais nous avons la chance de profiter du son et lumieres quotidien pendant lequel les differents buildings de Hong Kong s’illuminent tour a tour au son de musiques grandiloquentes. Ce soir, nous admirons en plus d’un superbe feu d’artifice sur fond de gratte ciel. Est il donne en l’honneur de la fete de la mi automne, de la fete nationale chinoise qui a lieu demain (et que nous allons donc rater) ou de notre depart, nous n’en savons rien mais cela ne nous empeche pas d’en profiter !

Jour précédent : Le chemin de la sagesse Sommaire : Chine Jour suivant : Le transit

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP